Video de la semaine reportée

Le bateau de Fabrice rencontre des problèmes de liaison satellite, ce qui l’empêche de nous envoyer ses réponses aux questions des enfants… Il a essayé à plusieurs reprises, mais il n’y a rien à faire. Depuis plusieurs jours, Newrest – Art & Fenêtres traverse une zone où la connexion n’est pas très bonne. Fabrice a aussi eu un problème avec son ordinateur. Il a du mettre en marche son ordinateur de secours et le configurer pour recevoir les informations sur la météo et sur la position de son bateau sur l’océan Atlantique.

C’est l’occasion de nous pencher sur la communication des bateaux du Vendée Globe avec la terre !

Sur la photo, on voit Fabrice devant ce qu’on appelle « la table à carte ». C’est le poste de commandement du bateau. Fabrice y reçoit toutes les informations nécessaires (cartes météo, état de la mer, classements, positions des autres bateaux…) pour l’aider à faire les bons choix stratégiques : quelle route emprunter (plus ou moins à l’est, à l’ouest, au nord ou au sud), quelles voiles hisser (il y en a 8 en tout à bord !), avancer prudemment ou au contraire, accélérer pour échapper à une dangereuse tempête ou une zone sans vent…

Mais au milieu de l’océan, il n’y a pas de wifi ni de 4G. Alors comment fait Fabrice pour récupérer toutes ces données météo ?

Grâce aux satellites ! En mer, loin des côtes, il n’y a pas d’autre solution.

Chaque bateau est également équipé d’une petite balise qui envoie régulièrement sa position géographique à la Direction de Course. Ces positions sont ensuite retranscrites sur la cartographie, ce qui nous permet de suivre l’évolution des bateaux autour du monde. Là encore, c’est via les satellites que les informations sont transmises !

Vous l’aurez donc compris, pour appeler la terre, sa famille, son équipe, les médias, nous écrire, nous envoyer des photos et des vidéos, Fabrice doit connecter son bateau aux satellites. Mais parfois, selon où il se trouve sur l’océan et où se trouvent les satellites dans l’espace, la connexion est plus ou moins bonne ou perturbée. C’est ce qui arrive à notre skipper en ce moment, mais dès qu’il le pourra, il nous enverra une vidéo dans laquelle il nous expliquera peut-être tout ça et répondra à quelques unes de vos questions, car elles sont très très nombreuses !!

 

 

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique