Le cap de l’espoir

Bonne Espérance. Le cap de la fin de mon Vendée Globe. En le voyant, je suis fasciné par sa beauté que je n’aurais jamais dû apercevoir cette année. Je pleure aussi le Horn que j’aurais aimé contempler à sa place dans quelques semaines. Bonne Espérance, un joli nom aussi pour dire que démarre ici une nouvelle aventure. Je vais devoir digérer tout ce qui s’est passé. Accepter. Comprendre. Et bientôt rebondir. Mais mon histoire avec le Vendée Globe n’est pas terminée. C’est une quête qui ne saurait s’arrêter ce soir devant l’Afrique du Sud. L’océan m’a malmené et n’a pas voulu de moi cette année. Mais mon amour et ma foi sont intacts. Nous reviendrons en 2024.

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique