Le bonheur sur l’autoroute cabossée des alizés

Bonjour à tous,

Tout va bien à bord. Newrest – Art & Fenêtres fonce sur l’autoroute cabossée des alizés. Le vent est soutenu et une mer très formée nous pousse et nous fait faire régulièrement des surfs à près de 30 nœuds. En bas des vagues, attention au planté brutal et à la chute. Je dois sans cesse me tenir et vis à quatre pattes. L’accalmie est pour ce soir et elle sera la bienvenue. Je profite de chaque instant d’être en mer et en course tel un rescapé. Je connais la statistique implacable du Vendée Globe : environ 50% d’abandon depuis sa première édition en 1989. Je sens que ce retour aux Sables puis les ennuis d’après le premier front en sortie de golfe de Gascogne avaient enclenché une dynamique négative qui ne m’a pas fait passer loin de la panne de trop et du couperet fatal. Chaque journée qui passe est donc une de plus attachée à l’océan qui ne m’a pas préservé et une chance de plus d’aller voir les mers du sud. Chaque étape, l’une après l’autre. Une fois dans le sud, il s’agira d’aller en Australie puis, une fois là-bas, de retourner voir le Horn. Je reprends peu à peu le fil des choses et le fil de mon parcours.

Fabrice
Newrest – Art & Fenêtres

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique