Le bateau sorti de l’eau et mis en chantier

Fabrice Amedeo est tourné vers l’avenir ! Le skipper prépare la future saison avec la Transat Jacques Vabre cet automne comme objectif principal. Afin de s’y préparer, son IMOCA a été mis en chantier pour procéder à des réparations et des vérifications pendant que la coque sera repeinte. 

Depuis le retour de Newrest – Art & Fenêtres en Bretagne, Fabrice Amedeo et son équipe n’ont pas chômé. Vendredi dernier, ils ont sorti l’IMOCA de l’eau. « On avait guetté une fenêtre météorologique, ce qui n’était pas évident avec la succession de dépressions qu’il y a eu », explique Fabrice. Désormais, le monocoque a été placé dans un hangar de la base des sous-marins de Lorient. Au programme ? Démontage de l’électronique, de l’informatique et de l’hydraulique. « Nous allons les envoyer à nos différents prestataires afin qu’ils puissent procéder à des vérifications et des réparations avant de nous les expédier », précise le skipper. Dans le même temps, son équipe s’attachera à refaire la peinture de l’ensemble de la coque. Ainsi, Fabrice Amedeo et son team sont déjà tournés vers le prochain objectif : la Transat Jacques Vabre à l’automne prochain.

« J’attendais cette entrée en chantier avec impatience, confie Fabrice. Avec elle, c’est la saison 2021 qui démarre. Je me projette vers cette Transat Jacques Vabre de fin d’année et toutes les autres choses que nous allons mettre en place d’ici là. Nous n’allons pas faire de gros chantier d’amélioration du bateau, juste une profonde vérification de tous ses éléments névralgiques. En revanche, nous allons mettre le bateau à nu et le repeindre. C’est un gros travail. Il est important de repartir avec de nouvelles couleurs pour démarrer ce nouveau cycle qui va nous conduire jusqu’au Vendée Globe 2024 ».

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique