Une première navigation enthousiasmante

Ce mardi, pour la première fois depuis la mise en chantier, Fabrice Amedeo a pu naviguer à bord de son IMOCA. Une sortie en mer qui gonfle l’enthousiasme et qui en appelle d’autres, d’autant que l’équipe s’affaire à préparer le tour de France du skipper pour mesurer la pollution aux microplastiques. Départ le 1er juin prochain de la Trinité-sur-Mer.

Depuis la mise à l’eau de son monocoque 60’, Fabrice Amedeo et son équipe ont dû se montrer patients. Les conditions météorologiques qui ont suivi n’ont en effet pas permis de naviguer. « Il fallait du vent clément pour cette première sortie, notamment pour assurer ce qui concerne l’installation des voiles », explique le skipper. L’équipe a donc patienté en travaillant à la préparation du bateau depuis les pontons.

Un tour de France en perspective

Ce mardi en revanche, les conditions étaient enfin réunies pour une première sortie en mer. « On avait entre 15 et 20 nœuds de vent et un grand soleil. Cela nous a permis de valider de nombreux aspects, notamment concernant le pilote automatique, l’accastillage et les voiles ». Après les vérifications, place au plaisir : « on a fait quelques bords sympas avec de belles accélérations ». Cette sortie a valeur de récompense après le travail intense réalisé ces dernières semaines. « J’ai la chance d’avoir une nouvelle équipe pleine d’énergie et pleine d’envie », sourit Fabrice Amedeo.

Le programme des mois à venir est chargé : le 1er juin, le skipper et son équipe quitteront la Trinité-sur-Mer pour effectuer des prélèvements scientifiques le long des côtes, afin de mesurer la pollution aux microplastiques depuis la frontière franco-belge jusqu’à la frontière franco-espagnole, puis le long du littoral méditerranéen. « Nous allons parcourir environ 3000 milles loin de notre base donc il y a un peu de préparation à faire », explique le marin. Avant de s’élancer, les navigations – à but technique et pour accueillir des médias – vont se multiplier ces prochains jours. Si une dépression est prévue ce week-end, les conditions seront à nouveau bonnes dès le début de la semaine prochaine, l’idéal pour goûter encore aux joies du large, peaufiner la préparation et faire les premières banques images du bateau sous ses nouvelles couleurs.

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique