Newrest – Art & Fenêtres passe à travers la tempête Alex

C’est plus que jamais la dernière ligne droite avant le grand départ. La semaine dernière a été dense pour Fabrice Amedeo et son équipe. Au programme : la reprise de navigations techniques pour valider les récents travaux à bord, des sorties avec les médias et enfin le passage de la tempête Alex sur la Trinité-sur-Mer.

Comme un avant-gout de l’hiver dans les mers du Sud. Fabrice Amedeo et son équipe ont dû faire le dos rond en fin de semaine avec le passage de la redoutable tempête Alex sur le Morbihan.  « C’était assez stressant de la voir arriver, explique le skipper, car on n’est jamais à l’abris d’un bateau ou d’un ponton qui se décroche et qui vienne endommager notre Imoca. A un mois du Vendée Globe, tout incident peut vite être une catastrophe ». L’équipe a donc doublé l’amarrage du bateau jeudi soir, renforcé celui de ses voisins de ponton, mis des pare-battages et des bouées gonflables partout, et frappé des amarres sur le quai d’en face. Jérémie Flahaut, membre de l’équipe technique, est resté dormir à bord.

« Nous avons d’abord eu 40 nœuds de vent de sud en avant du front, détaille Fabrice. Ce sont des conditions standards de tempête mais le vent de sud rentre pile dans l’axe du chenal de la Trinité donc c’est toujours compliqué. Heureusement, nous étions à marée basse. Puis le vent est tombé d’un coup. C’était stressant car il n’y avait plus de vent mais le sémaphore de Belle Ile annonçait un record absolu de 103 nœuds (185 km/h), davantage que la tempête de 1987, et il y avait 70 nœuds à Quiberon. On savait que ça arrivait. Le vent d’ouest est rentré très brutalement et est monté jusqu’à 59 nœuds dans le port et 73 nœuds à la sortie du chenal. Cet épisode a duré une heure. Ça a été très brutal et très court ».

Rien à signaler donc à bord de Newrest – Art & Fenêtres qui n’a subi aucun dommage.

Mis à part cette alerte météo, le reste de la semaine a permis de cocher des cases dans la « job liste » d’avant départ. Fabrice et son équipe ont en effet quelques derniers éléments à valider :

Le programme des jours à venir : naviguer encore et toujours pour ne laisser passer aucun détail d’ici le départ de la Trinité-sur-mer pour les Sables d’Olonne, prévu le 14 ou le 15 octobre selon la météo.

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques