Lever de soleil magique sur les Canaries

Bonjour à tous,

Ce matin nous avons eu droit à un magnifique lever de soleil sur les Canaries. Nous avons en effet ajusté notre trajectoire depuis hier pour passer entre Gran Canaria et Lanzarote afin de bénéficier d’une canalisation du vent et accélérer dans une zone bien calme en ce moment.

Nous ne sommes pas au bout de nos peines : la suite vers le Cap Vert puis le Pot au Noir s’annonce bien complexe. En revanche, les conditions de vie deviennent paradisiaques : les cirés ont été remisés au fond des sacs et remplacés par t-shirts et shorts.

Les panneaux solaires commencent à nous délivrer une énergie cruciale pour la suite, d’autant que le faible vent rend moins efficaces nos hydrogénérateurs.

Nous sommes concentrés sur notre route et nos réglages de voiles mais profitons de chaque instant en mer, conscients d’être de grands privilégiés.

Bon dimanche à tous,
Fabrice et Loïs

Suivez Fabrice et Loïs sur la cartographie de la Transat Jacques Vabre.

POINT COURSE

Après une semaine de course, la flotte de la Transat Jacques Vabre s’étend sur plus 2200 milles du nord au sud de l’océan Atlantique. Les Ultimes, Gitana en tête avec 190 milles d’avance sur SVR-Lazartigues, sont à l’entrée du Pot au Noir et continuent leur route en direction du petit archipel brésilien de Trindad et Martin Vaz. Les Ocean Fifty naviguent groupés en approche du Cap-Vert, Primonial en tête avec 108 milles d’avance sur Solidaires en Peloton. Les six premiers IMOCA se sont échappés et enchainent les empannages le long de la côte sud-marocaine. Derrière, la flotte IMOCA s’étend sur 170 milles, du nord au sud des Canaries. Après être passé entre Fuerteventura et Gran Canaria, Nexans – Art & Fenêtres évolue en 11e position, à 10 noeuds sous spi, quelques milles devant Apicil et 30 milles derrière Corum. Les 7 Ocean Fifty et les 20 IMOCA encore en course, suite aux démâtages de Bureau Vallée et 11th Hour, font route vers l’archipel Fernando de Noronha, au large de Natal (Brésil) qu’ils contourneront avant de remonter vers la mer des Caraïbes. Enfin, la flotte des Class40 s’étale sur presque 700 milles entre les premiers en approche des Canaries et les derniers au large du Portugal. Eux font route vers le Cap-Vert avant de pouvoir pointer leurs étraves directement vers la Martinique !

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique