Fabrice Amedeo embarque Loïs Berrehar pour la Transat Jacques Vabre

Le skipper de Nexans – Art & Fenêtres disputera le grand rendez-vous de la saison 2021 avec le jeune Loïs Berrehar (27 ans). Formé aux multicoques en tout genre puis à la course au large en équipage et en solitaire, le Figariste apportera son énergie et sa détermination dans un duo qui fera tout pour briller en novembre prochain. 

Chaque marin a besoin de ses phares, de ses repères qui les guident à travers le temps. Pour Fabrice Amedeo, Yvon Berrehar en a longtemps fait partie. Lors de ses débuts en course au large en 2010, il a en effet pu compter sur Yvon, sur ses conseils, sa vision, son expérience. Yvon était au plus près de nombre d’aventures de Fabrice, au point de devenir son team manager du Vendée Globe 2016 à février dernier.

Loïs : « Entre nous, le courant est toujours bien passé »

Au côté d’Yvon, Fabrice a également appris à connaître son fils, Loïs. La première rencontre a eu lieu en 2010. Loïs a 16 ans. « Il était tout jeune et passait parfois donner des coups de main », se rappelle Fabrice. Au fil des ans, la vocation de Loïs pour la régate se précise. Dix ans en catamaran de sport et un rêve olympique en Tornado ont forgé ses connaissances et son instinct de régatier. Au gré de leurs multiples challenges, le jeune homme et le skipper continuent de se croiser et de naviguer ensemble.

« Entre nous, le courant est toujours bien passé : à chaque fois qu’on naviguait, c’était de bons souvenirs », se souvient Loïs. D’ailleurs, c’est lui qui a réalisé le convoyage de l’IMOCA de Fabrice après la Transat Jacques Vabre en 2017. Dans le même temps, il continue de s’aguerrir, chez Maserati avec Giovanni Soldini, puis son dynamisme, sa rigueur et son enthousiasme font mouche auprès de Thomas Coville qui l’intègre au sein de l’écurie Sodebo. Depuis trois ans, c’est en Figaro Bénéteau qu’il s’épanouit. Après avoir remporté le classement des bizuths au championnat de France 2018, Loïs s’est offert un podium à la Sardinha Cup (2e en 2019), sur la première étape de la Solitaire du Figaro en 2020 et sur la récente Transat en Double (3e avec Tom Laperche).

Fabrice : « Nous allons former un bon duo »

« Loïs fait du bateau depuis le plus jeune âge et il a beaucoup de feeling en mer, assure Fabrice Amedeo. C’est quelqu’un de très talentueux, il a un vrai savoir-faire pour régler les voiles ». Le jeune co-skipper ne cache pas son plaisir de faire partie de l’aventure. « J’avais vraiment envie de découvrir davantage la classe IMOCA et d’essayer d’apporter l’expertise que j’ai acquise en Figaro, » explique-t-il.

À Loïs la fougue et la jeunesse, à Fabrice – qui disputera sa 5e Transat Jacques Vabre – l’expérience si précieuse des hommes du large. « Je suis persuadé que nous allons faire un bon duo sur cette Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, » s’enthousiasme le skipper de Nexans – Art & Fenêtres. Désormais, le compte à rebours est lancé avant le grand départ et l’été est forcément studieux. Alors que l’IMOCA est toujours en phase de réparation au chantier, Fabrice Amedeo s’attache à recruter afin de constituer son équipe jusqu’au Vendée Globe 2024. Les challenges ne manquent pas mais la détermination est là, à moins de quatre mois d’une des transatlantiques les plus prestigieuses.

Merci à tous mes partenaires

Partenaires titres

Partenaires officiels

Partenaires scientifiques

Mécènes du projet océanographique